L'Europe

À la Une: entre le Kosovo et la Serbie, comment sortir de la crise?

todaynovembre 20, 2022

Background
share close

Lire la suite

Les tensions ne retombent pas dans le nord du Kosovo à majorité serbe. La présidente kosovare Vjosa Osmani vient d’annoncer la tenue d’élections municipales anticipées pour remplacer les quatre maires qui ont démissionné en bloc le 5 novembre. La Lista Srpska, le parti pro-serbe piloté par Belgrade qui truste tous les mandats de la communauté, a immédiatement annoncé son boycott.

La tension ne redescend pas depuis le début de la crise des plaques d’immatriculations, il y a déjà plus d’un an. Le dialogue placé sous l’égide de l’UE est rompu entre Belgrade et Pristina et chaque camp fait monter la pression en rejetant la faute sur l’autre. En début de semaine, le directeur de l’ONG Aktiv, qui agit en faveur du dialogue entre Serbes et Albanais, a été violenté par la police kosovare.

Les associations kosovares au chevet des victimes en Ukraine

Comment accompagner les victimes de viols de guerre ? La question se pose depuis l’invasion russe en Ukraine et rappelle de douloureux souvenirs à des milliers de Kosovares, violées pendant le conflit armé de 1998-99. Depuis plus de vingt ans, l’ONG kosovare Medica Gjakova accompagne ces victimes, pour libérer leur parole et lutter contre la stigmatisation. Ces soignants aident aujourd’hui les associations en Ukraine à mieux prendre en charge ces traumatismes. Reportage.

Quand les frappes russes ont frappé Kiev, Maya a compris que son pays était littéralement envahi. Elle a réussi à quitter l’Ukraine avec sa mère et ses chiens pour venir se réfugier en Serbie. Le 24 février, quelque chose en elle s’est brisé. Depuis, elle s’accroche pour continuer à vivre. Son récit fait partie d’une série de dix carnets d’exilés ukrainiens, russes et biélorusses venus vivre en Serbie.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, la Serbie joue le même numéro d’équilibriste entre la Russie et l’Union européenne. Au risque de tout perdre, notamment les fonds européens et les investisseurs occidentaux qui maintiennent le pays à flot. Entretien croisé pour comprendre pourquoi.

La guerre en Ukraine encourage les pays des Balkans à trouver des alternatives au gaz. La Roumanie va emprunter 3 milliards de dollars de plus aux États-Unis pour construire deux nouveaux réacteurs nucléaires à Cernavodă. À Doicești, les travaux sur le site prévu pour accueillir le premier « mini-réacteur modulaire » ont commencé, au mépris de la population locale.

L’Albanie va-t-elle vendre son eau au sud asséché de l’Italie ? C’est en tout cas le projet révélé par plusieurs médias italiens ces derniers jours. Selon le Corriere Della Sierra, l’eau serait acheminée depuis l’Albanie vers les Pouilles via un pipeline reposant au fond de l’Adriatique. Aucune réaction officielle n’a encore eu lieu.

Nataša Pirc Musar devient la première présidente de Slovénie

Avocate de renom, ancienne journaliste et novice en politique, Nataša Pirc Musar, qui se présentait en candidate indépendante face à l’ultraconservateur du Parti national slovène Anže Logar, a remporté le second tour de l’élection présidentielle le 13 novembre, soutenue par le camp progressiste. Portrait

En Bosnie-Herzégovine, l’espoir après les élections générales d’octobre retombe. Plus de six semaines après les élections générales, les partis politiques négocient à tous les échelons pour former les institutions. Dans ce jeu de pouvoir, toutes les coalitions sont permises. Grands gagnants, les partis ethno-nationalistes de Dragan Čović et Milorad Dodik mènent le bal, tandis que de nombreux électeurs ont le sentiment d’avoir été utilisés, sans réelle amélioration possible. Analyse.

La Bulgarie, la Roumanie et la Croatie bientôt dans Schengen ?

Les 8 et 9 décembre, le Conseil européen doit en effet se prononcer sur l’intégration de la Bulgarie, la Roumanie et la Croatie. Si la Commission européenne presse les 27 de valider l’entrée de ces trois derniers pays à avoir rejoint l’UE, plusieurs États membres s’y opposent. Le 1er janvier, la Croatie passera en tout cas à l’euro. Et cela perturbe le marché de l’immobilier : les prix s’envolent et les ventes augmentent, mais surtout, un nombre exceptionnel de biens sont achetés comptant.

Europol serre la vis contre les trafics sur la « route des Balkans ». Drogues, armes, êtres humains. Depuis de longues années, la “route des Balkans” est celle de tous les trafics. Fin octobre, Europol a mené l’opération Empact, qui a mobilisé 16 000 policiers de 38 pays. De quoi envoyer un message fort aux groupes criminels et à leurs relais dans les institutions avant une éventuelle adhésion de trois nouveaux pays à l’espace Schengen.

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%