L'Europe

Attentats du 13-Novembre: bientôt un jardin du souvenir au cœur de Paris pour les commémorations

todaynovembre 15, 2022

Background
share close

Sept ans se sont écoulés depuis les attentats qui ont frappé, le 13 novembre 2015, le stade de France à Saint-Denis, les terrasses des cafés des Xᵉ et XIᵉ arrondissement de Paris, ainsi que la salle de spectacle du Bataclan. 130 personnes ont été tuées, des centaines d’autres blessées. Comme tous les ans, des moments de recueillement sont organisés sur les lieux des attaques. Un jardin mémoriel, non loin de l’Hôtel de ville de Paris, doit accueillir les commémorations. 

Lire la suite

Des commémorations des attentats du 13-Novembre devraient ans se dérouler d’ici trois dans un lieu unique : le jardin mémoriel de la place Saint-Gervais, dans le centre de Paris. La mairie vient de dévoiler le projet retenu pour rendre hommage aux victimes. C’est sur une place en plein cœur de paris, derrière l’Hôtel de ville, que va naître ce jardin du souvenir, après sept ans de réflexion.

« Sept ans, ça a été le temps qu’il nous a fallu pour comprendre ce qu’on voulait, nous, associations de victimes et de proches de victimes. On cherchait à avoir une mémoire, mais pas un cimetière. Les premières idées qui avaient jailli, c’est de dire : « On va faire une stèle au Père Lachaise. » Déjà, ça ne pouvait concerner que les décédés. Mais surtout, c’était enfermer encore une fois ce drame dans quelque chose de clos et de mortifère, explique Arthur Dénouveaux, président de Life for Paris. Nous, on voulait qu’on puisse penser aux morts, mais qu’on puisse se projeter dans autre chose. On va faire quelque chose qui soit au cœur de Paris pour que ce ne soit pas relégué dans un endroit où les gens ne passent pas. On va essayer d’en faire un lieu qui peut évidemment être un lieu de recueillement, mais qui est aussi un jardin dans lequel les enfants peuvent venir jouer, un lieu où il peut y avoir de la vie. »

Des lieux de mémoire intégrés au jardin

Les espaces de mémoires seront intégrés à un ensemble d’arbres, fleurs et plantes, choisis pour que le jardin soit beau toute l’année, associés à des minéraux, pour l’inscrire dans une permanence temporelle. « Ce qui était important pour nous, c’est que ce soit un lieu de mémoire qui soit conforme aux événements tragiques qui se sont déroulés. Pas un lieu de mémoire, parce que c’est malheureusement trop souvent écrasé par la mémoire du Bataclan. Donc, il y aura six stèles pour les six lieux sur lesquels il y a eu des victimes décédées. Il y aura un cheminement entre ces stèles qui rappellera un peu chacun des quartiers, chacun des lieux sur lesquels les drames se sont produits, avec une clairière centrale qui est un lieu plus apaisé », poursuit Arthur Dénouveaux. Ce jardin devrait ouvrir ses portes en 2025.

►À lire aussi : Ce qu’il faut retenir du procès des attentats du 13-Novembre

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Turquie: un attentat meurtrier frappe Istanbul en plein cœur

La panique s'est emparée du cœur d'Istanbul dimanche 13 novembre après une forte explosion qui a fait au moins six morts et 81 blessés. Le président turc Recep Tayyip Erdpogan a dénoncé un « vil attentat », que le ministre de l'Intérieur a imputé au Parti des travailleurs du Kurdistan.  Lire la suite Avec l’avenue Istiklal, c’est un lieu symbolique et très fréquenté d’Istanbul qui a été visé, un week-end et à une heure de grande affluence. […]

todaynovembre 15, 2022 1

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%