L'Europe

Belgique: de dizaines de milliers de personnes à nouveau dans la rue pour le climat

todayoctobre 25, 2022

Background
share close

Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche 23 octobre dans les rues de Bruxelles, reprenant ainsi le fil des grandes mobilisations entamées avant la pandémie. Selon les organisateurs, ils seraient au moins 30 000 à défiler jusqu’au cœur du quartier européen de la capitale belge, venus de toute la Belgique pour défendre le climat.

Lire la suite

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

La « mobilisation ne doit pas faiblir », crient des milliers de manifestants qui ont voulu montrer que la détermination à défendre le climat était toujours là. Pour Martin, 22 ans, le scénario du pire est encore évitable : « Si on ne fait rien, on aura un réchauffement climatique de plus de 4°C et on aura des zones de la Terre où il sera impossible de vivre. »

Florence est venue défiler sous les couleurs de la justice sociale. Pour elle, les plus démunis seront les premiers à payer le prix du changement climatique : « Tout le monde agit à son niveau, mais il est temps que la désobéissance civile et de plus grandes actions prennent plus de place. »

Lou a 11 ans et elle et sa mère sont des habituées des manifestations. Pour elle, défendre le climat c’est défendre les droits de l’Homme :

Je suis toujours les manifestations avec ma maman, parce que je n’ai pas envie qu’il n’y ait plus d’arbres ! J’aime bien les arbres, j’aime bien la nature et je ne veux pas qu’il n’y ait plus rien. Je trouve que le climat est la plus importante des manifestations.

La relève est assurée et les manifestants de ce dimanche espèrent que leur mobilisation sera entendue lors de la COP27 à Sharm el-Cheikh, dans deux semaines.

 À lire aussi: Changement climatique: a-t-on été trop optimiste dans l’appréhension de la situation?

Источник

Written by: admin

Rate it

Previous post

Politique

Plan d’urgence pour l’hôpital: «On a besoin de moyens humains»

Les hôpitaux sont confrontés aux pénuries de personnels et à l’épidémie de bronchiolite qui commence tôt cette année. Face à cette crise, le gouvernement a annoncé un plan d'action immédiat pour les services en tension. Entretien avec Christelle Gras Le Guen, cheffe de la pédiatrie au CHU de Nantes et présidente de la Société française de pédiatrie (SFP). Le gouvernement a annoncé dimanche 23 octobre le déblocage de 150 millions d'euros pour […]

todayoctobre 24, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%