L'Europe

Berlin et Paris scellent le réchauffement des relations avec un accord énergétique

todaynovembre 27, 2022

Background
share close

La France et l’Allemagne ont multiplié depuis une semaine les rencontres et les déclarations pour mettre en avant leur bonne relation après les tiraillements des dernières semaines, notamment sur les dossiers énergétiques et de défense. Des différends qui avaient conduit à un report, sans précédent, du Conseil des ministres commun. Cette semaine, d’intenses activités bilatérales se sont clôturées par la visite à Berlin ce 25 novembre de la Première ministre Élisabeth Borne, aux côtés d’Olaf Scholz.

Lire la suite

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

La France et l’Allemagne veulent se tenir chaud et se serrer les coudes.

La déclaration commune sur la solidarité énergétique entre les deux pays doit montrer que Paris et Berlin, malgré les tiraillements des dernières semaines, peuvent parvenir à des accords.

Olaf Scholz et Élisabeth Borne sont à l’unisson. « Les amis s’entraident dans le besoin. Nous voulons mettre à profit notre relation pour le bien de nos pays, mais aussi de l’Europe », a expliqué le chancelier.

L’accord signé prévoit que la France aide l’Allemagne avec des livraisons de gaz ; cette dernière soutient sa voisine en lui fournissant de l’électricité, une mesure nécessaire en raison de l’arrêt de nombreux réacteurs nucléaires français.

Mais des divergences demeurent sur des dossiers énergétiques, à commencer par le plafonnement du prix du gaz à l’achat que Berlin refuse et que Paris soutient.

Sur la réforme du marché de l’électricité, la Première ministre française a déclaré : « Nous devons aller plus loin », disant travailler « d’arrache-pied » à des solutions. Les réponses communes à apporter en Europe au plan massif d’investissement des États-Unis doivent encore être trouvées.

Et l’accord politique sur le projet d’avion de combat européen (SCAF) semble encore buter sur des difficultés entre les industriels Dassault et Airbus, même si Olaf Scholz s’est déclaré « confiant ».

►À relire : Sommet de l’UE : Entre la France et l’Allemagne, encore de l’eau dans le gaz

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

Les nouvelles générales

«Energy Observer», le catamaran qui fonctionne uniquement avec des énergies propres – Reportage international

C’est un tour du monde un peu particulier que réalise en ce moment un bateau baptisé Energy Observer. Cet ancien catamaran de course a en effet été rénové pour pouvoir fonctionner uniquement avec des énergies propres. En utilisant tout à la fois l’énergie du soleil, du vent et des courants marins, et en conservant celle-ci sous forme d’hydrogène produit à partir de l’eau de mer, l’équipage de l’Energy Observer espère […]

todaynovembre 27, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%