L'Europe

Changpeng Zhao, le roi des cryptos – Aujourd’hui l’économie, le portrait

todayoctobre 21, 2022 4

Background
share close

Le portrait économique de ce vendredi est celui de Changpeng Zhao, le créateur de la plateforme d’échange de cryptomonnaie BINANCE, numéro un mondial incontesté du secteur. Changpeng ZHAO est devenu en quelques années, la personnalité la plus influente dans le monde des cryptomonnaies.

En cinq ans, il a fait de Binance la plus grande et la plus riche de toutes les plateformes d’échange de cryptomonnaies. Cent vingt millions d’utilisateurs, au bas mot qui vendent et achètent des cryptomonnaies grâce à lui. C’est 35 à 40% de la clientèle totale sur la planète. En 2021 les transactions financières sur Binance, les flux donc, représentaient 34 000 milliards de dollars.

Malgré ce succès, Changpeng Zhao affiche constamment une modestie à toute épreuve. Il est interrogé ici par le média en ligne Cointelegraphe. « Je suis en fait un très mauvais trader. Je ne sais pas faire de négoce. En revanche je sais fabriquer des outils de trading. Et je me vois un peu comme un forgeron qui forge des sabres pour les maîtres Kung Fu. »

Le forgeron s’est formé au Canada. Changpeng Zhao que ses admirateurs n’appellent que par ses initiales, « CZ », est né en Chine en 1977, mais après la répression de la place Tian An Men ses parents, tous deux enseignants, fuient vers le Canada. CZ est alors âgé de douze ans. Il grandit à Vancouver, étudie l’informatique à Montréal, part travailler à Tokyo et New York où il développe des logiciels de trading boursier. Enfin, il rejoint plusieurs plateformes d’échange de cryptomonnaies avant de se décider à créer la sienne, en 2017.

Et dès le départ le ton est donné, comme l’explique le journaliste Raphaël Bloch, co-fondateur du site The big Whale qui suit attentivement la carrière de CZ. « Binance s’est tout de suite vue comme une entreprise mondiale, aussi parce que les cryptomonnaies véhiculent une idéologie qui dépasse les frontières. On parle d’inclusion financière au niveau planétaire. Ça entre en résonance. »

Cette dimension internationale tient aussi à son profil d’exilé. Car CZ a tenté de revenir travailler en Chine, son pays d’origine. Mais Pékin se méfie d’un homme qui incarne la liberté, voire le libertarianisme monétaire. « Il n’a pas remis les pieds en Chine depuis trois ou quatre ans, poursuit Raphaël Bloch. Il y a vraiment une relation qui n’est pas simple entre les milliardaires comme lui et le régime de Pékin. Donc, il y a à la fois sa trajectoire personnelle et le contexte qui fait que vous êtes sur une industrie mondiale et en plus vous avez un acteur d’origine chinoise qui n’a pas eu d’autre choix que d’aller à la conquête du vaste monde. »

Le conquérant CZ a compris avant tout le monde qu’il fallait offrir une plateforme à la fois simple pour le grand public et experte pour les financiers aguerris. De plus, Binance est arrivé sur le marché au bon moment, c’est à dire au moment où les cryptos explosent sur la planète.

Alors, une question se pose : est-on en présence d’un génie ou d’un petit malin ? « Il n’est pas un inventeur de génie, ni un grand financier, en revanche je pense que c’est un visionnaire, quelqu’un qui a compris que tout ce qui est crypto web3 allait avoir un impact considérable, conclut Raphaël Bloch. Mais Binance, – au risque de me tromper – ne laissera pas la même trace dans l’histoire que Apple, ou encore Ford pour la voiture. »

Ce visionnaire aux allures d’éternel adolescent est aussi un communiquant hors normes. Il n’hésite pas à sillonner la planète pour vendre Binance aux dirigeants politiques qui l’écoutent souvent comme un oracle. CZ sait parfaitement les rassurer quant à cet univers un peu déstabilisant pour les États des cryptomonnaies. Il rebat les cartes de la finance mondiale. Ce n’est pas le loup de Wall Street mais plutôt un geek qui a parfaitement compris comment donner de la valeur a un marché largement spéculatif.

Источник

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Royaume-Uni: la Première ministre conservatrice Liz Truss démissionne

Contrainte à une série de revirements sur ses promesses de campagne, elle avait dû notamment changer de ministre des Finances après que le budget présenté fin septembre a déclenché une panique sur les marchés financiers. Cette fois, c'est Liz Truss, cheffe du gouvernement depuis début septembre seulement, qui s'en va. Un nouveau Premier ministre britannique pourrait être désigné d'ici au 28 octobre, selon un membre des Tories. Lire la suite La […]

todayoctobre 21, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%