Les nouvelles générales

COP27: dans les arcanes de la COP à Charm el-Cheikh – Changer d’air

todaynovembre 18, 2022

Background
share close

Cette semaine, dans Changer d’air, le journal de l’Environnement, nous allons dans les coulisses de la Cop27, à la rencontre des négociateurs. Parmi eux, des jeunes, qui prennent une place importante.

C’est le cas de Nana Sakina Halilou Kané. Elle a 30 ans et vient du Niger. Elle travaille au Conseil national de l’environnement pour un développement durable à Niamey. C’est sa première participation à la COP. Et elle n’est pas là pour faire de la figuration, elle fait partie de ces jeunes négociateurs.  

Pour en arriver là, elle a participé à un programme de l’Institut de la francophonie pour le développement durable. Elle a fait une formation spéciale de trois semaines et a été sélectionnée parmi 200 candidates.  

Elle nous explique à quoi ressemblent ses journées de jeune négociatrice. 

La COP en quelques chiffres ? 

28 500 parties prenantes : délégations et négociateurs,14 000 observateurs et 3500 journalistes. Et 46 117 personnes, c’est le nombre final de parties prenantes accréditées … Plusieurs milliers de plus qu’à la COP de Glasgow l’année dernière.

Beaucoup de participants, mais une société civile très encadrée.

Un symbole dans tout cela, leur quasi-absence de la Green Zone, cette zone de la COP normalement dédiée aux jeunes, aux universitaires, ou aux artistes. Cette année, banques et entreprises occupent la majorité de l’espace. Elles y promettent un monde plus vert. L’association de protection de la nature égyptienne y fait figure d’oasis dans le désert.

Une bonne nouvelle est arrivée au grand Pavillon en bois de la RDC. 

Pavillon en bois qui rappelle de loin les forêts primaires de la RDC, où les populations pygmées bénéficient désormais d’une protection juridique. Deux ans après l’adoption de la loi, le président Tshisekedi vient de la promulguer.

La nouvelle législation doit théoriquement mettre fin aux diverses formes de maltraitance et de marginalisation politique, économique, sociale et culturelle qu’ils subissent. 

Источник

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

COP27: dans les arcanes de la COP à Charm el-Cheikh – Changer d’air

Cette semaine, dans Changer d’air, le journal de l’Environnement, nous allons dans les coulisses de la Cop27, à la rencontre des négociateurs. Parmi eux, des jeunes, qui prennent une place importante. C'est le cas de Nana Sakina Halilou Kané. Elle a 30 ans et vient du Niger. Elle travaille au Conseil national de l’environnement pour un développement durable à Niamey. C’est sa première participation à la COP. Et elle n’est pas là pour faire de la figuration, elle fait partie de ces jeunes […]

todaynovembre 18, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%