L'Europe

Côte d’Ivoire: le «cri de détresse» du Conseil Café-Cacao pour que les multinationales paient les planteurs au juste prix – Invité Afrique

todaynovembre 17, 2022

Background
share close

La campagne de commercialisation du cacao bat son plein en Côte d’Ivoire. Mais le contexte semble compliqué : les organisations de planteurs de cacao constatent un « ralentissement » dans la vente de leurs produits. Après avoir boycotté une réunion de la World Cocoa Fondation à Bruxelles en octobre, le Ghana et la Côte d’Ivoire, qui produisent 65% de la production mondiale de cacao, dénoncent le non-respect des engagements pris par les multinationales qui, selon ces deux pays, ne paient pas les 400 dollars/la tonne de prime accordée pour mieux rémunérer les planteurs de cacao. La Côte d’Ivoire menace notamment de suspendre les agréments de durabilité auxquels les multinationales ont souscrit. Quelle issue à ce bras de fer ? Que se passera-t-il après cet ultimatum fixé au 20 novembre ? Yves Brahima Koné, le directeur général du Conseil Café Cacao en Côte d’Ivoire, est notre invité.

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%