L'Europe

Fidji: une série de livres pour sensibiliser les enfants sur les effets du changement climatique – Fréquence Asie

todaynovembre 20, 2022

Background
share close

Élévation du niveau de la mer, réchauffement de l’océan, acidification de l’océan, inondations, sécheresses, catastrophes naturelles à répétition… Les nations du Pacifique sont en danger de disparition totale. Milika Sobey, scientifique marine, est directrice de programme pour les îles du Pacifique au sein de l’Asia Foundation. Elle a décidé de contribuer à sa manière à l’éducation des plus jeunes aux Fidji. Elle est à l’initiative de la publication de dix livres pour enfants qui visent à les éclairer sur les grands thèmes du réchauffement climatique.

RFI : Quels sont les thèmes des 10 livres que vous avez publié ?

Milika Sobey : Nous avons commencé avec Seachange, qui parle de l’élévation du niveau de la mer, un sujet très actuel. Les gens du Pacifique savent très bien ce qu’implique la montée des eaux. Quelqu’un d’autre a décidé d’écrire sur les mangroves, parce que c’est souvent un écosystème sous-estimé, mais qui joue un rôle critique dans l’atténuation du changement climatique. On a écrit sur l’acidification des océans, un autre sujet d’actualité, car l’absorption par l’océan d’une plus grande quantité de dioxyde de carbone entraîne l’acidification des océans, qui entraîne à son tour un manque de calcium dans certaines structures marines. C’est aussi crucial. Un autre a décidé d’écrire sur les forêts, parce que les forêts sont tout aussi importantes et connectées à l’océan.

► À lire aussi : Fidji, des îles du Pacifique en première ligne

Pourquoi est-ce important de parler dès le plus jeune âge du réchauffement climatique ? 

Parce que nous vivons dans une région où nous contribuons le moins aux émissions de carbone, mais où nous sommes probablement confrontés aux impacts les plus importants du changement climatique. Les enfants du Pacifique sont confrontés à des cyclones violents. Nous en avons eu plusieurs au cours des six dernières années. Des cyclones de catégorie 5. Ces événements très intenses sont tellement ravageurs pour les communautés dans tout le pays, pas seulement ceux de la côte… à l’intérieur des terres aussi. Donc, il est nécessaire que les enfants soient informés. Comment tout cela est-il lié au changement climatique ? Nous allons voir davantage de ces phénomènes météorologiques violents. Nous avons de graves inondations entre les cyclones. Ce n’est pas seulement les îles, c’est le monde entier. 

Des enfants fidjiens avec les livres de Milika Sobey.

► À lire aussi : Fidji : un retour aux savoirs ancestraux pour préserver l’environnement

Le monde entier subit le réchauffement climatique, mais les pays insulaires demeurent en première ligne ? 

Les gens qui vivent sur le continent européen supposent que tous les enfants qui vivent dans les îles connaissent les récifs par exemple, mais pas nécessairement. Les enfants qui vivent en ville ne vont pas vraiment sur le récif, c’est donc important de leur expliquer. Ils doivent connaître l’importance des mangroves. Ils doivent savoir comment le changement climatique a des conséquences sur les systèmes naturels qui les protègent. C’est pourquoi il est important que les enfants des îles du Pacifique soient informés sur ces sujets. Je pense qu’il suffit de se rendre dans nos communautés côtières pour se rendre compte de l’urgence de la situation. Il n’y a pas un jour qui passe sans que l’on lise dans les journaux que telle communauté sur la côte vient d’avoir une intrusion d’eau salée dans son village. Et, en gros, on parle tout le temps de la perte de terres au détriment de la mer. 

Et par ailleurs, les personnages des livres sont fidjiens et ils ont tous été écrits et illustrés par des locaux… 

Les enfants peuvent s’y identifier parce que les personnages ont des noms qu’ils peuvent reconnaître. Ils leur ressemblent. Ils ont des décors et des thèmes qui leur sont familiers. C’est ce qui fait la particularité de ces livres et c’est pourquoi nous avons demandé à des créatifs locaux de les produire. Vous savez, j’ai grandi en lisant des histoires de Raiponce, de Blanche Neige et de la Belle au bois dormant et en lisant des histoires de neige et d’ours. Nous ne savons pas ce qu’ils sont parce que nous vivons sous les tropiques ! C’est tellement rafraîchissant que les enfants puissent maintenant lire des livres auxquels ils peuvent s’identifier. Ils peuvent s’y reconnaître, et l’un des objectifs de ces livres est de susciter l’amour de la lecture chez les enfants. Donc si vous pouvez les faire commencer à aimer la lecture dès leur plus jeune âge, c’est un amour qu’ils auront pour le reste de leur vie. 

► À lire aussi : Climat : comment les populations des îles du Pacifique luttent pour leur survie

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Starmania, le célèbre Opéra Rock, de retour sur les planches – Reportage culture

C'est le grand retour de Starmania. La version 2022 est entièrement revisitée, avec notamment un extraordinaire travail sur les lumières. Starmania avait été créé à la fin des années 1970 par Michel Berger et Luc Plamondon. Ses chansons, comme « Le monde est stone » ou « SOS d’un terrien en détresse », ont presque toutes été des succès. À La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, tout près de Paris, cette version 2022 propose une relecture […]

todaynovembre 20, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%