Guerre-en-Ukraine

Gazoducs Nord Stream : les premières inspections suédoises renforcent les soupçons de sabotage

todayoctobre 15, 2022 4

Background
share close

Les soupçons de sabotage suite aux fuites de gaz observées sur les gazoducs Nord Sream 1 et 2 en mer Baltique se confirment. Les premières inspections menées par les autorités suédoises « renforcent » cette hypothèse, indiquent les enquêteurs ce jeudi.

L'une des fuites repérées sur le gazoduc Nord Stream.

Les premières inspections menées cette semaine par les autorités suédoises sur le site des fuites des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique « renforcent les soupçons de sabotage », avec des « détonations » qui ont provoqué d_' »importants dégâts »_, a annoncé le parquet du pays jeudi.

Des détonations et d’importants dégâts

« Nous pouvons constater qu’il y a eu des détonations près de Nord Stream 1 et 2 dans la zone économique exclusive suédoise, qui ont entraîné d’importants dégâts sur les gazoducs », a déclaré le procureur spécial chargé de l’enquête côté suédois dans un communiqué.

À lire aussi Le 29/09/2022 à 08:50 Gazoducs Nord Stream : une quatrième fuite identifiée en mer Baltique par les gardes-côtes suédois

Des éléments de preuve saisis sur place

« Les inspections sur les lieux de l’incident ont renforcé les soupçons de sabotage aggravé. Des saisies (d’éléments de preuve) ont été faites sur place et vont être examinées », a ajouté le procureur. La Suède, qui avait pour les besoins de l’enquête établi lundi un périmètre de plusieurs kilomètres pour interdire l’accès au site, a annoncé la levée des restrictions.  Aucune précision n’a été fournie sur la façon dont ont été menées les inspections sous-marines.

Côté suédois, le service de renseignement a pris la direction de l’enquête, en lien avec le procureur spécial et différentes autorités.

Une fuite encore en cours ce jeudi

Provoquées par deux explosions d’origine inconnue le 26 septembre, les énormes fuites de méthane ont cessé lundi sur Nord Stream 1. Une petite fuite se poursuivait jeudi matin sur Nord Stream 2, selon les gardes-côtes suédois.

Plusieurs pays y ont rapidement vu un acte de sabotage . Soupçonnée d’être à l’origine des explosions, la Russie a contre-attaqué dès la semaine dernière, pointant les États-Unis qui ont à leur tour nié toute responsabilité.

À lire aussi Le 28/09/2022 à 14:49 Fuites des gazoducs Nord Stream : quelles sont les différentes hypothèses de sabotage ?

Written by: admin

Rate it

Previous post

Guerre-en-Ukraine

Ukraine : la centrale de Zaporijjia à nouveau coupée d’alimentation électrique

En Ukraine, la centrale nucléaire de Zaporijjia, annexée par les Russes, est de nouveau coupée de toute alimentation électrique à cause de bombardements, indique ce samedi l'AIEA, qui craint un accident nucléaire. Des générateurs d'urgence permettent de refroidir le réacteur. La centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia a perdu sa dernière source d'alimentation électrique externe, a déclaré ce samedi l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), en raison de nouveaux bombardements. Elle […]

todayoctobre 15, 2022 5

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%