L'Europe

Guerre en Ukraine: dans la région de Mykolaïv, avec un officier de la 63e brigade

todayoctobre 29, 2022

Background
share close

Les troupes ukrainiennes arrivent aux portes de Kherson, la plus grande ville dans le sud-est du pays sous occupation russe, depuis mars dernier. La bataille est rude, ont reconnu des officiels ukrainiens, alors que les forces armées tentent d’encercler ce verrou stratégique encore aux mains des Russes qui ont fait évacuer une partie de la population de Kherson.

Lire la suite

Avec nos envoyés spéciaux, Anastasia Becchio et Boris Vichith

À l’entrée de la base de la 63ᵉ brigade d’infanterie motorisée, sous un ciel chargé, des militaires s’apprêtent à repartir vers le front du sud. Comme tous les autres officiers ou simples soldats, le lieutenant Oleg Zelinski n’a pas le droit de dévoiler les détails de la contre-offensive de Kherson. Le ministre de la Défense a reconnu que le terrain et la météo rendaient les opérations plus délicates. Il va falloir faire avec le mauvais temps, confirme le lieutenant.

►À lire aussi : Ukraine: dans la région de Mykolaïv, ces familles qui espèrent rentrer chez elles

« Oui, c’est plus compliqué avec la pluie et tout ça, mais c’est compliqué pour tout le monde. Les positions russes et ukrainiennes sont éloignées de 1,2 km. On a tous la même météo, mais en réalité, je pense que ça peut même être un avantage pour nous, parce que nous sommes motivés, nos hommes savent pour quoi ils se battent, alors que le mobilisé d’en face, il demandera à ses chefs : mais pourquoi je dois me geler ici, bon sang », dit-il.

Les mobilisés sont arrivés

Des soldats russes récemment mobilisés, la brigade d’Oleg Zelinski y a justement eu affaire. « Il y avait des positions de chars russes qu’on n’arrivait pas à localiser précisément depuis trois mois, poursuit le lieutenant. Mais les mobilisés sont arrivés. Les imbéciles, ils ont commencé à se déplacer la nuit avec des lampes torches. C’est comme ça qu’on les a repérés. En réalité, c’est une bénédiction qu’ils aient fait le plein d’imbéciles… » 

Des soldats pour beaucoup sans expérience mobilisés après une série de revers. Ils seraient 230 000, selon le décompte des autorités russes.

Источник

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Turquie: une médecin écrouée pour avoir réclamé une enquête sur l’usage d’armes chimiques contre le PKK

Un tribunal d'Ankara a ordonné jeudi 27 octobre l’emprisonnement de la présidente de l’Union des médecins turcs, Şebnem Korur Fincancı. Cette figure de la société civile est poursuivie pour des propos sur la possible utilisation d’armes chimiques par l’armée turque contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le nord de l’Irak. Le président Recep Tayyip Erdoğan l’avait prise pour cible dans un discours en début de semaine. Lire la […]

todayoctobre 29, 2022 1

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%