L'Europe

Hongrie: le «chantage» de Viktor Orban, prêt à tout pour éviter le gel des fonds européens

todaynovembre 22, 2022

Background
share close

Le Premier ministre Viktor Orban est engagé dans une course contre-la-montre pour échapper au gel des fonds européens destinés à son pays. Des fonds suspendus depuis avril dernier par la Commission européenne, en raison du non-respect de l’État de droit par gouvernement hongrois. La Commission devrait évaluer les progrès accomplis par la Hongrie ce mardi. 

Lire la suite

Avec notre correspondante à Budapest, Florence La Bruyère

L’enjeu est énorme pour la Hongrie, qui reçoit près de 13 milliards d’euros – 7,5 milliards d’euros de fonds communautaires et 5,8 milliards d’euros au titre de relance post-pandémie – de la part de la Commission européenne. 

Pour ne pas passer à côté de ce pactole, la Hongrie s’est lancée dans un véritable marathon pour mener à bien les réformes exigées par Bruxelles. Elle a créé une autorité anti-corruption pour surveiller la façon dont l’argent européen est dépensé. Cet organisme devra détecter les fraudes et remédier à la corruption. 

Par ailleurs, le parti du Premier ministre Viktor Orban a modifié 17 lois pour assurer une plus grande transparence dans l’attribution des marchés publics. Des marchés qui, jusqu’ici, étaient majoritairement remportés par l’entourage de Viktor Orban. 

A priori, ces mesures semblent satisfaire la Commission, mais pas le Parlement européen qui les juge insuffisantes. Le 6 décembre, les ministres des Finances de l’Union européenne doivent décider de débloquer ou non les fonds destinés à la Hongrie, soit 7,5 milliards d’euros. Pour être sûr de les obtenir, le Premier ministre hongrois met la pression sur Bruxelles : s’il ne reçoit pas cet argent, Viktor Orban mettra son veto au projet européen d’aide à l’Ukraine. Du chantage, dénonce le commissaire européen au budget.

► À lire aussi: Victoire de Viktor Orban en Hongrie: la promesse de nouvelles disputes entre Bruxelles et Budapest

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Présidentielle au Kazakhstan: le président sortant Tokaïev donné large vainqueur

Le président sortant du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, a remporté nettement la présidentielle anticipée du dimanche 20 novembre dans le plus grand pays d'Asie centrale, selon des résultats préliminaires communiqués ce 21 novembre. Lire la suite Le président sortant du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokaïev, un homme de 69 ans arrivé au pouvoir en 2019 a obtenu 81,31% des voix, d'après les premières informations données lundi par la Commission électorale, tandis que la participation […]

todaynovembre 22, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%