L'Europe

«Il va y avoir des décisions très difficiles», avertit le ministre des Finances britannique

todaynovembre 14, 2022

Background
share close

Pour faire face à la rude crise économique qui touche le Royaume-Uni, le ministre des Finances, Jérémy Hunt, a annoncé ce dimanche que des « décisions très difficiles » étaient à venir, évoquant une hausse des impôts. 

Lire la suite

 

« Il va y avoir des décisions très difficiles. Mais nous sommes un pays résilient et franchement, nous avons affronté de plus gros défis dans notre histoire », a affirmé ce dimanche sur Sky News le ministre des Finances britanniques. 

Jérémy Hunt, à quelques jours de la présentation de son budget, a notamment évoqué une hausse des impôts. « Nous allons tous devoir payer un peu plus d’impôts, j’en ai bien peur, a-t-il déclaré. Nous allons demander à tout le monde de faire des sacrifices ». 

Ces décisions ont pour but de faire face à l’inflation qui dépasse les 10% au Royaume-Uni. Une hausse très forte qui est particulièrement due à celle des prix de l’énergie. Dans le pays, les ménages peinant à régler leurs factures et repoussant le plus possible le moment d’allumer le chauffage sont de plus en plus nombreux.

Hausse des impôts et coupes budgétaires

Selon la presse britannique, le ministre devrait annoncer un changement dans les tranches d’imposition sur le revenu pour taxer davantage les plus riches. Il devrait également imposer de strictes coupes budgétaires au sein du gouvernement.

Sa politique économique, dont le budget doit être présenté le 17 novembre, est scrutée de très près. Son prédécesseur, avec ses propositions sur le budget, avait affolé les marchés financiers en prévoyant des baisses d’impôts massives et non-financées. Des mesures sur lesquelles Jérémy Hunt était rapidement revenu.

(avec AFP)

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Après la reprise de Kherson, «c’est le moment pour chacun de mesurer l’état de ses forces»

Après le retrait de Kherson, la Russie a prévenu qu’elle ne renoncerait pas à ce territoire dont elle a décrété l'annexion. Pour autant, elle adopte actuellement une posture défensive, dont le but principal est de protéger la Crimée.  Lire la suite Même si Kherson reste à portée de tir des militaires russes, ces derniers ne pourront pas refranchir le Dniepr. Actuellement retranchée de l’autre côté du fleuve depuis la fuite […]

todaynovembre 14, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%