L'Europe

Juan Gabriel Vasquez, la Colombie, les guerilleros et l’école Mao – Vous m’en direz des nouvelles

todaynovembre 30, 2022

Background
share close

Le dernier roman de Juan Gabriel Vasquez retrace la vie extraordinaire du réalisateur colombien Sergio Cabrera. Une histoire intime qui se mêle au grands mouvements collectifs du XXè siècle entre la Chine maoïste, la France de Mai-68 et la Colombie révolutionnaire. Une rétrospective est publiée aux éditions du Seuil.

Le nouveau roman de l’écrivain Juan Gabriel Vasquez est une fresque historique et politique. Mais, c’est aussi une histoire intime et familiale. Un roman qui raconte le destin de l’un des plus grands cinéastes colombiens, Sergio Cabrera. Un enfant du XXè siècle et en même temps un enfant de ses parents, exilés républicains qui ont fui le franquisme jusqu’en Amérique latine.

Son histoire est celle d’un idéal transmis par des parents – artistes de théâtre engagés et maoïstes convaincus – qui l’emmèneront apprendre la révolution dans le Pékin de la Révolution culturelle avec sa sœur Marianella. Il en deviendra un zélé garde rouge, avant de retourner dans sa Colombie natale, et d’entrer en clandestinité dans la guérilla marxiste EPL.

Une histoire couleur rouge sang, entre espoirs, illusions et déceptions, une histoire individuelle mais qui se mêle aux grands mouvements collectifs de la seconde moitié du XXè siècle, de Cuba à la France de Mai-68, en passant par la Chine et la Colombie.

Une rétrospective, le dernier roman de Juan Gabriel Vasquez, traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon, est paru aux éditions du Seuil.

Rediffusion de l’émission du mercredi 7 septembre.

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Turquie: la tentative d’opération séduction d’Erdogan envers les alévis passe mal – Reportage international

Ces dernières semaines, en Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan mène une offensive de charme en direction des alévis. Minorité rassemblant plusieurs millions de personnes, les alévis ne sont pas sunnites comme la majorité de la population turque, mais adeptes d’une croyance plurielle et hétérodoxe, longtemps persécutée sur ses terres d’Anatolie. Chez la plupart d’entre eux, les récentes initiatives du pouvoir passent mal, car ils y voient une forme de […]

todaynovembre 30, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%