L'Europe

Le plafonnement du pétrole brut russe provoque un embouteillage à l’embouchure de la mer Noire

todaydécembre 7, 2022

Background
share close

Depuis lundi 5 décembre, l’Union européenne applique un embargo sur les exportations de pétrole russe acheminé par voie maritime, tandis que l’UE et le G7 imposent un plafonnement du brut russe à 60 dollars le baril. Cette dernière mesure provoque un embouteillage de tankers dans les eaux turques situées à l’embouchure de la mer Noire, voie de transit du pétrole russe. 

Lire la suite

Avec notre correspondante à Istanbul, Anne Andlauer

Lundi, alors que les mesures occidentales entraient en vigueur, une vingtaine de tankers attendaient déjà au large des détroits du Bosphore et des Dardanelles, qui relient la mer Noire – donc les ports russes – aux marchés internationaux. Selon l’agence Bloomberg, les navires concernés transportent du brut russe et kazakh en provenance de ports russes, et les modalités de plafonnement du prix du baril semblent responsables de l’embouteillage.

► À lire aussi : À Moscou, des réactions en demi-teinte face au plafonnement du prix du baril russe à 60 dollars

Une demande de garanties d’assurance supplémentaires

En effet, si Moscou décide de vendre son brut au-delà des 60 dollars, les entreprises européennes, mais aussi américaines, britanniques ou australiennes, ont désormais interdiction de fournir les services permettant le transport maritime de ce pétrole vers des pays qui n’ont pas décidé de s’en priver, comme la Chine ou l’Inde. Cela inclut les services d’assurance. Or, les autorités turques demandent à présent des garanties d’assurance supplémentaires – valables y compris en cas de violation de sanctions – aux tankers qui veulent traverser ses détroits.

► À lire aussi : Comment la Russie va continuer à exporter son pétrole malgré l’embargo européen

Des garanties que les assureurs refusent de donner, comme l’indique dans un communiqué l’International Group, dont les membres couvrent environ 95% de la flotte mondiale de tankers. Le groupe affirme être en discussion avec les autorités turques.

► À lire aussi : En Russie, les recettes liées à la vente de pétrole et de gaz en baisse

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Russie: les recettes liées à la vente de pétrole et de gaz en baisse

Les revenus pétroliers et gaziers ont à peine chuté de 2,1% en rythme annuel sur le mois de novembre. Mais un examen plus poussé des statistiques officielles montre que les rentrées financières issues des matières premières énergétiques sont sur une pente négative, voire « dramatique », selon le média économique The Bell, qui s'appuie également sur les données et analyses de la respectée lettre sur les questions économiques et financières MMI.  […]

todaydécembre 7, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%