L'Europe

«Notre abri ne servirait à rien»: après des frappes sur Zaporijjia, la peur de l’accident nucléaire

todaynovembre 22, 2022

Background
share close

Le monde entier a une fois encore les yeux rivés sur la centrale nucléaire de Zaporijjia, en Ukraine. La situation est « gravissime », selon Rafael Grossi, le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique. La plus grande centrale nucléaire d’Europe a été bombardée ce week-end et la Russie et l’Ukraine s’accusent mutuellement d’être l’auteur de ces tirs. 

Lire la suite

Le patron de l’agence expliquait dimanche que des dégâts ont été infligés dans des endroits « assez délicats » de la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d’Europe, située dans le sud ukrainien. Selon lui, « une bonne douzaine » de frappes ont eu lieu durant le week-end, mais les réacteurs, eux, n’ont pas été touchés. « Le niveau de radiation reste conforme à la norme », affirme de son côté la Russie, qui contrôle le territoire de la centrale.

L’Agence condamne des frappes « délibérées, ciblées » sans pour autant attribuer la responsabilité aux forces russes ou ukrainiennes. Les deux belligérants s’accusent mutuellement d’avoir bombardé le site.

Moscou accuse l’armée ukrainienne d’avoir tiré plus d’une « vingtaine d’obus de grand calibre ». Et Kiev, par la voix de l’agence nucléaire ukrainienne, accuse la Russie d’organiser « une fois de plus, un chantage nucléaire » et de mettre « le monde entier en danger ». 

Le patron de l’AIEA, Rafael Grossi, tente en vain depuis des semaines d’obtenir la mise en place d’une zone de sécurité autour de la centrale. Exaspéré, il a lancé un dernier appel dimanche : « Qui que ce soit, arrêtez cette folie ! ». Les inspecteurs du gendarme de l’énergie atomique devraient, en théorie, inspecter la centrale ce lundi. Deux inspecteurs sont sur place. Ils n’ont pas pu sortir dimanche car la situation était trop dangereuse, explique l’AIEA.

« En cas d’accident nucléaire, on ne saurait même plus où se cacher »

Et la population, elle aussi, est inquiète. Alors que la contre-offensive ukrainienne porte ses fruits, ils se méfient d’autant plus des réactions russes, rapporte notre correspondante dans le sud de l’Ukraine, Maurine Mercier.

Yuri, la quarantaine, militaire, s’apprête à repartir dans les tranchées. Mais avec les mauvaises nouvelles venant de Zaporijjia, il craint plus que jamais la réaction de l’animal blessé : « Ils ne veulent pas comprendre qu’ils sont foutus ! Oui, bien sûr que le nucléaire nous fait peur. Prenez l’exemple de Tchernobyl. Je ne sais pas à quoi pensent les Russes. Ils sont cinglés. En réalité, je vais vous dire, c’est un troupeau de crétins ! ».

À ses côtés, sa femme, Genia et leurs deux enfants, 13 et 12 ans, sont inquiets. Toute la famille vit depuis le début de la guerre dans un abri. Mais « en cas d’accident nucléaire, on ne saurait même plus où se cacher, témoigne la mère. Notre abri contre les radiations ne servirait à rien ».

Si Genia est téméraire et se rend régulièrement sur les lignes de front pour alimenter son mari et ses compagnons, elle craint, bien plus que les bombes, une catastrophe nucléaire. Et la mère de famille s’inquiète d’autant plus pour ses enfants. « Pendant une guerre, on s’inquiète encore plus pour nos enfants. Nous, au moins, on a un peu vécu. Mais nos enfants, eux, ils n’ont encore rien vécu », témoigne-t-elle les larmes aux yeux.

► À lire aussi: Ukraine: le spectre d’une catastrophe nucléaire sur la centrale nucléaire de Zaporijjia

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Mademoiselle K, le rock c’est dans ses cordes – Vous m’en direz des nouvelles

Après cinq ans d'absence, un premier album « Ça me vexe » qui fête ses 15 ans, Mademoiselle K est de retour aujourd'hui avec un sixième album éponyme. Un disque produit grâce au précieux soutien de ses fans via la plateforme participative Ulule. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec sa guitare en bandoulière, cette rockeuse a annoncé la couleur. Ses premiers singles ? « Ça me vexe », « Jalouse », « Grave ». Son deuxième album s'intitule « Jamais la paix ».Cela fait […]

todaynovembre 22, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%