L'Europe

Pétrole: fuite détectée en Pologne sur un oléoduc reliant la Russie à l’Allemagne

todayoctobre 14, 2022 1

Background
share close

Nouvelles fuites dans un tuyau qui vient de Russie. Elle a été détectée en Pologne, sur un oléoduc. L’une des deux lignes de celui de Droujba, reliant la Russie à l’Allemagne, a été fermée suite à cette fuite dans le centre du pays. Le cas rappelle les récentes fuites du gazoduc Nord Stream 2.

Lire la suite

Avec notre correspondant à Varsovie, Martin Chabal

Cette fois, c’est un lac noir qui est remonté à la surface, au milieu d’un champ de la campagne polonaise. Une image qui fait forcément penser aux bulles qui s’échappaient du gazoduc Nord Stream dans la mer Baltique.

Mais si tout le monde a déjà les yeux rivés sur la Russie dans le cas d’un potentiel sabotage du gazoduc, pour cette fuite polonaise, il est encore trop tôt pour déterminer la cause.

Les services d’urgence de la compagnie d’exploitation et les pompiers se sont immédiatement rendus sur place pour évacuer le lac de pétrole qui s’est formé. Et ce n’est qu’après, que l’on pourra inspecter le tuyau.

À lire aussi Gazoducs Nord Stream: six hypothèses pour expliquer les fuites

Cet incident pose à nouveau la question de la sûreté des infrastructures européennes. Un sujet déjà au centre des discussions la semaine dernière lors de la réunion du sommet de la Communauté politique européenne à Prague.

En attendant, le pompage dans l’oléoduc Droujba a été stoppé, mais la deuxième ligne fonctionne toujours normalement. L’Allemagne est encore livrée en pétrole russe. Et côté polonais, la société pétrolière locale a tenu à rassurer les chauffeurs routiers du pays : ils n’auront pas de problème pour faire le plein de carburant.

►Lire aussi : Énergies : Vladimir Poutine charge les Occidentaux et tend la main aux Turcs

Источник

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Pour l’Ukraine, les difficultés d’approvisionnement en armes soviétiques ou russes

Depuis des mois, les alliés de l'Ukraine et en particulier les États-Unis fournissent des armes à Kiev. Mais après plus de sept mois de conflit, certains stocks s'amenuisent. Lire la suite Des armes modernes pour certaines, mais aussi de vieilles armes et munitions soviétiques, encore très utilisées par l'armée ukrainienne, qui commence justement à en manquer.La Finlande, mais aussi d'autres anciens satellites de l'Union soviétiques tels que la Bulgarie, la Roumanie, ont accepté […]

todayoctobre 14, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%