L'Europe

Royaume-Uni: les patrons réclament plus d’immigration pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre

todaynovembre 22, 2022

Background
share close

Inflation, crise énergétique, pénuries : le menu du congrès annuel du patronat britannique se tenait jusqu’à ce lundi soir, à Birmingham en Angleterre. C’est aussi un rendez-vous éminemment politique puisque la « Confederation of British Industries » (CBI) essaie d’obtenir du gouvernement un relâchement des règles migratoires. En d’autres termes, les patrons demandent des migrants pour davantage de main d’œuvre.

Lire la suite

Avec notre correspondante à Londres, Émeline Vin

Il faut se servir de l’immigration pour résoudre les pénuries de main-d’œuvre, considère Tony Danker, le directeur du premier syndicat patronal britannique. Selon la CBI, plus d’un million de postes ne parviennent pas à être pourvus, en particulier dans l’hôtellerie-restauration.

Tony Danker estime que les compétences des travailleurs britanniques ne correspondent plus aux emplois vacants, notamment depuis que le Brexit a mis fin à la possibilité, pour les Européens, de venir faire des petits boulots pendant quelques mois. Le directeur de la CBI réclame donc plus de visas ciblés. Résoudre la pénurie de main-d’œuvre, dit-il, permettra de renouer avec la croissance, alors que le Royaume-Uni s’apprête à entrer en récession.

Dans son discours au congrès ce lundi, le Premier ministre Rishi Sunak a semblé ouvert à la possibilité d’accorder davantage de visas aux travailleurs « hautement qualifiés ». Un peu plus tôt, l’un de ses ministres avait appelé à former davantage de Britanniques pour éviter de « dépendre de l’étranger ».

À lire aussi : Royaume-Uni: le ministre de l’Économie dévoile un budget d’austérité

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

L’Allemagne va fournir à la Pologne un système de défense anti-aérien Patriot

Les relations germano-polonaises ne sont pas au beau fixe sur tous les dossiers. Mais aujourd'hui, Varsovie s'est réjoui de la proposition allemande de mettre à disposition de son voisin un système de défense aérien pour protéger sa frontière orientale. Une réaction au tir la semaine dernière d'un missile ukrainien qui a fait deux morts côté polonais. Lire la suite Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut « Nous avons proposé d’aider la Pologne à sécuriser son espace aérien avec nos avions […]

todaynovembre 22, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%