L'Europe

Russie: Vladimir Poutine renonce à sa conférence de presse traditionnelle de fin d’année

todaydécembre 13, 2022 4

Background
share close

Vladimir Poutine face à la presse, le 19 décembre 2019 à Moscou. En 2022, le président russe ne fera pas sa traditionnelle conférence de fin d'année.

Le Kremlin a annoncé, lundi 12 décembre, que le président russe Vladimir Poutine ne fera pas sa traditionnelle conférence de presse de fin d’année. Le contexte des revers militaires accumulés par la Russie en Ukraine et des sanctions occidentales imposées à Moscou n’est sans doute pas étranger à cette décision.

Lire la suite

« D’ici au début de la nouvelle année, il n’y aura pas » de conférence de presse du président, a déclaré, lors d’un briefing téléphonique, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, relevant que M. Poutine parlait à la presse en d’autres occasions, notamment lors de ses déplacements à l’étranger. Ce grand face-à-face du leader russe avec la presse était pourtant organisé chaque année depuis 2001, à l’exception de la période entre 2008 et 2012, lorsqu’il occupait le poste de Premier ministre.

Des centaines de journalistes

Réunissant des centaines de journalistes russes et étrangers, cette conférence de presse annuelle dure généralement plusieurs heures, Vladimir Poutine répondant en direct aux questions sur toutes sortes de sujets, qu’il s’agisse de diplomatie ou des problèmes du quotidien des Russes. Les réponses du président aux médias s’apparentaient souvent à des ordres donnés au gouvernement ou aux autorités régionales.

Pluie de sanctions

La décision de ne pas tenir la conférence de presse de fin d’année intervient alors que la Russie, qui a déclenché en février une offensive militaire contre l’Ukraine, a essuyé ces derniers mois plusieurs revers militaires et décrété une mobilisation partielle en septembre 2022. Frappée par une pluie de sanctions occidentales depuis le début de cette offensive, la Russie fait face désormais à un embargo sur la livraison de son pétrole à l’Union européenne.

 

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

LIBÉRÉ, LE MARCHAND D’ARMES RUSSE CRIMINEL VIKTOR BOUT DIT SOUTENIR «PLEINEMENT» L’OFFENSIVE EN UKRAINE

Libéré cette semaine dans le cadre d'un échange de prisonnier, Viktor Bout a donné l’exclusivité de sa première interview au média russe RT. L’occasion pour lui de clamer son patriotisme, soulignant qu’à ces yeux, l’opération spéciale en Ukraine était inévitable. Lire la suite Dans une interview au média russe RT, samedi 10 décembre, Viktor Bout a confirmé avoir « toujours » eu un portrait de Vladimir Poutine dans sa cellule pendant […]

todaydécembre 13, 2022 6

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%