L'Europe

Suède: le gouvernement annonce une baisse des fonds alloués à l’aide internationale

todaynovembre 10, 2022

Background
share close

La Suède, l’un des principaux contributeurs à l’aide au développement dans le monde, va baisser drastiquement ses crédits. Le nouveau gouvernement de droite a en effet présenté son budget mardi pour les deux prochaines années et les fonds alloués à l’aide internationale vont baisser de 1, 2 milliards de dollars d’ici 2025.

Lire la suite

Avec notre correspondante à Stockholm, Carlotta Morteo

Plus d’argent pour le contribuable suédois et moins pour l’étranger, voilà la philosophie générale d’un budget marqué par l’abandon de l’objectif que s’était fixé la Suède de consacrer 1% de son revenu national brut à l’aide internationale.

La Suède, 8e contributeur mondial, 3e par rapport à son économie, a distribué en 2021 environ 5,9 milliards de dollars: un tiers aux ONG, un tiers aux organisations multilatérales – l’ONU, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement ou la Commission européenne – et le reste à des projets de coopération bilatérale.

La Suède est un modèle de solidarité, puisqu’il est l’un des rares pays qui dépassent depuis 1975 la recommandation des Nations unies de consacrer au moins 0,7% de ses revenus à l’aide internationale. Mais aujourd’hui, le nouveau gouvernement, soutenu par les nationalistes d’extrême droite au Parlement, estime que les autres pays doivent faire plus d’efforts.

Des accords de rapatriement de prévus

À la baisse des financements – 1,2 milliard échelonnés sur trois ans – le gouvernement ajoute aussi des conditions: l’aide aux réfugiés ne devra pas dépasser 8% du total des aides suédoises, qui seront par ailleurs conditionnées à la signature d’accords de rapatriement avec les pays d’où seraient originaires des personnes que la Suède souhaiterait expulser.

Les différentes agences de développement suédoises, en particulier l’Agence suédoise de coopération internationale, sont aujourd’hui particulièrement investies en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Somalie, au Mozambique ou au Soudan du Sud. Elles vont avoir des choix difficiles à faire, certains programmes devront forcément être sacrifiés.

À lire aussi: Le Fonds mondial cherche 18 milliards de dollars contre le sida, la tuberculose et le paludisme

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Vos questions d’actualité: COP 27, Succès Masra, Ethiopie/Tigré – Appels sur l’actualité

Tous les jours, les journalistes et correspondants de RFI ainsi que des spécialistes répondent à vos questions sur l'actualité. Ce matin :   * Par téléphone : de France : 09 693 693 70de l'étranger : 33 9 693 693 70* Par WhatsApp : +33 6 89 28 53 64N'OUBLIEZ PAS DE NOUS COMMUNIQUER VOTRE NUMÉRO DE TÉLÉPHONE (avec l'indicatif pays).Pour nous suivre :* Facebook : Rfi appels sur l’actualité* Twitter : @AppelsActu La source

todaynovembre 10, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%