Guerre-en-Ukraine

Ukraine: des frappes provoquent encore des coupures d’eau et de courant

todaydécembre 19, 2022 5

Background
share close

Des habitants de Kiev réunis aux chandelles dans un bar du centre de la capitale, pendant une panne d'électricité après des frappes contre l'infrastructure électrique ce vendredi 16 décembre 2022.

L’Ukraine a subi, ce vendredi 16 décembre dans la matinée, de nouvelles frappes de missiles russes qui ont provoqué des coupures d’eau dans la capitale et de courant à travers le pays, Moscou se montrant déterminé à détruire les infrastructures ukrainiennes. Selon les autorités ukrainiennes, « environ 40 missiles » russes ont visé vendredi Kiev seul, dont 37 auraient été abattus par la défense antiaérienne.

Lire la suite

Selon les autorités, neuf installations de production d’électricité ont été touchées en Ukraine, ce qui a entraîné de nombreuses coupures dans tout le pays.

L’opérateur du réseau électrique Ukrenergo a déclaré que le système énergétique avait perdu plus de la moitié de sa capacité en raison des dernières frappes.

L’électricité a été complètement coupée dans la deuxième plus grande ville d’Ukraine, Kharkiv, dans le nord-est, et dans plusieurs autres régions.

Le maire de Kharkiv a parlé de « destruction colossale des infrastructures », tandis que le métro de Kiev était à l’arrêt presque toute la journée.

Deux personnes ont été tuées dans l’explosion d’un immeuble résidentiel à Kryvyï Rih et une troisième à Kherson.

►À relire : À Donetsk, sous les bombardements ukrainiens, l’heure n’est pas aux fêtes de fin d’année

Les attaques se sont intensifiées cette semaine, la Russie visant les infrastructures civiles. L’intensité de ces frappes fait qu’il est de plus en plus difficile de réparer les dégâts.

L’hiver comme arme de guerre, c’est ce dont l’Ukraine accuse la Russie en frappant des installations essentielles, alors que les températures sont inférieures à zéro dans une grande partie du pays.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a condamné vendredi comme des « crimes de guerre » les tirs de missiles effectués par la Russie contre l’Ukraine et a dénoncé un « autre exemple de la terreur aveugle du Kremlin ».

 

« C’est une période complètement dingue »

Stepan est un habitant de Kiev. Lui et sa famille sont souvent privés d’électricité, relate-t-il.

Les bombardements ont commencé jeudi matin, ils utilisent des drones pour attaquer Kiev, on s’est réveillés vers 6 heures du matin au son des explosions. Depuis, ils continuent de bombarder nos infrastructures, 40 roquettes sont tombées sur Kiev aujourd’hui. À 8 heures du matin, nous avons eu une coupure d’électricité. Nous, nous étions attendus à une coupure programmée entre 6 heures et 10 heures, mais tout a été coupé à 8 heures et ça a duré jusqu’à 15 heures. En plus, pendant tout ce temps, nous n’avions pas d’eau non plus. Donc, il nous était difficile de nous chauffer à manger, nous ne pouvions pas nous laver les mains ou même utiliser les toilettes. On s’y attendait un peu, on avait mis un peu d’eau de côté, mais de manière générale, c’est toujours assez difficile.

Le témoignage de Stepan, habitant de Kiev

 

Ils font donc des stocks pour passer l’hiver.

Ma fille dit que c’est comme vivre dans une cave. Vous n’avez tout simplement rien, car bien sûr, il n’y a pas internet, d’ailleurs il n’y a pas de réseau téléphonique non plus, car il n’y a plus d’électricité nulle part à Kiev et les tours de réseau sont déconnectées aussi. Nous n’avons pas de connexion, pas de téléphone, rien. C’est une période complètement dingue. On vit comme si on était dans des caves ! On a fait des stocks d’eau, on s’est acheté un réchaud de voyage, un petit, qui ne peut réchauffer qu’un plat à la fois. Mais il nous faut un ballon à gaz, et leur prix ont énormément grimpé en magasin. On a reçu de Chine des batteries portables et des petites lampes qui marchent comme des bougies. On les branche aux batteries et ça marche. C’est assez confortable.

Stepan explique comment lui et sa famille font des stocks

La source

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Aux Pays-Bas, une retraite psychédélique – Accents d’Europe

Marche dans la forêt, méditation, exercices, discussions, une expérience des drogues organisée et contrôlée. Elle comprend une cérémonie de plusieurs heures au cours de laquelle les participants consomment des champignons hallucinogènes. Aux Pays-Bas, où la vente et la consommation de drogues douces sont tolérées, ces expériences sont possibles et la fondation qui les organise exerce son activité comme n’importe quelle autre entreprise. Un reportage de notre correspondante Anne Leray. La drogue, […]

todaydécembre 19, 2022 2

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%