Guerre-en-Ukraine

VIDÉO – Guerre en Ukraine : un journaliste niçois raconte cet instant où sa vie a été menacée

todayoctobre 3, 2022 16

Background
share close

Il a vécu plusieurs semaines en Ukraine pour son métier, raconter, décrypter ce qui se passe sous ses yeux. Alexis Gili est un journaliste niçois, il livre son témoignage après son deuxième passage dans ce pays en guerre.

Guerre en Ukraine

Alexis Gilli est un journaliste niçois qui revient d’Ukraine, il livre son témoignage. Ses images et reportages seront diffusés prochainement sur France Télévisions. 

Vous revenez du sud-ouest de l’Ukraine, qu’est-ce qui vous a marqué ?

Alexis : Gilli : La transition entre la manière dont s’organise la vie, dans certaines villes, cette transition est impressionnante, entre ce qu’étaient ces villes en février et mars, à savoir des villes barricadées qui s’attendaient à une offensive imminente, et aujourd’hui, des villes qui, quelque part, retrouvent un semblant de vie normale, à quelques mètres d’un front de plus en plus sanglant.

Vous avez été menacé ?

Ça se passait dans un contexte de tension extrême. C’était la première semaine du début de la guerre. Les milices urbaines assuraient la défense de la ville. C’était les balbutiements d’une résistance qui était très mal organisée. Chacun s’improvisait défenseur de sa ville. On a alors des jeunes qui s’arment violemment, qui nous prennent pour des espions. Ils nous mettent en joue. À cette époque, on se retrouvait régulièrement dans des situations assez ambiguës.

Comment avez-vous fait pour calmer la situation ? 

C’est une situation assez régulière. Ça paraît assez extrême comme situation, mais c’est quotidien. On y était confronté en mai, février, mars. Aujourd’hui, on a des cartes de presse exprès. 

Comment vont les Ukrainiens que vous avez rencontrés ? 

Il y a ce contraste très important entre Odessa et les villes de l’ouest. On assiste à des scènes de vie quotidienne des gens qui retournent au café, qui achètent des glaces et qui vont se balader. À côté de ça, à 50 ou 60 kilomètres à peine, il y a des villes qui sont extrêmement frappées par les nombreux bombardements, des civils envoyés au front.

La reprise des territoires depuis plusieurs jours, l’avancée des Ukrainiens, cette contre-offensive, comment la vit-on là-bas ? 

Difficile de dire si ça marque réellement un tournant, comme ça a été annoncé par la plupart des médias occidentaux et même par les Ukrainiens eux-mêmes. En tout cas, c’est une fierté pour les Ukrainiens. Aujourd’hui, on voit que la contre-offensive, quelque part, a mené ses fruits parce qu’on voit une réponse russe qui est ferme et qui est forte. 

à lire aussi Guerre en Ukraine : l’armée ukrainienne a repris 6000 km² aux Russes, qui battent en retraite à lire aussi Un bateau humanitaire pour l’Ukraine au départ de Marseille ce mercredi

Written by: admin

Rate it

Previous post

Guerre-en-Ukraine

Gazoducs Nord Stream : une quatrième fuite identifiée en mer Baltique par les gardes-côtes suédois

Une quatrième fuite a été identifiée en mer Baltique, au dessus des gazoducs Nord Stream déjà visés par un sabotage présumé, ont indiqué des gardes côtes suédois ce jeudi. Elle se situe dans le même secteur que les deux autres fuites côté suédois. Une fuite avait aussi été repérée côté danois. Une quatrième fuite a été identifiée en mer Baltique au-dessus des gazoducs Nord Stream visés par un sabotage présumé, […]

todayoctobre 3, 2022 2

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%