L'Europe

Voix animale – Le vivant – Écouter le monde

todayoctobre 30, 2022 1

Background
share close

« Être animal », au plus proche de ses sens, dans le vent, les cris des grenouilles peintes, des zèbres, des lions, des hippopotames… c’est le credo de l’audio-naturaliste Fernand Deroussen. Son écoute amoureuse du monde sauvage est un éloge du vivant.

« Le vivant » est le quatrième épisode de la série « Voix animale », un inventaire non exhaustif des multiples manières de prêter l’oreille au monde sauvage. Elle a été conçue en écho à l’exposition Musicanimale, le grand bestiaire sonore, à découvrir à la Philharmonie de Paris jusqu’au 23 janvier 2023. L’audio-naturaliste Fernand Deroussen y présente ses captations sonores du monde.

 Loin du tumulte des humains, l’audio-naturaliste Fernand Deroussen parcourt la planète depuis plus de trente ans. Un microphone à la main, il arpente les espaces sauvages, capte les chants, les stridulations, les crépitements, les feulements et autres bruissements du monde.

Affiche de l’exposition « MUSICANIMALE, le Grand Bestiaire » sonore

Écouter le monde : une plateforme participative

Écouter Le Monde est une émission radiophonique en réécoute en podcast ici, mais aussi une plateforme sonore participative consacrée à l’écoute et la création sonore. Elle archive et met à disposition en libre accès plus de 200 enregistrements sonores envoyés du monde entier, à retrouver sur La carte des sons.

Équipe de production

Conception, montage, mixage, prise de son : Monica Fantini

Aide au mixage : Laurence Allanic et Pascal Boungo – Unité de création – RFI

Источник

Written by: admin

Rate it

Previous post

L'Europe

Ukraine: dans les villages libérés, les habitants encore hantés par l’occupation russe

Les Ukrainiens maintiennent la pression pour tenter de repousser les Russes. Ils continuent de progresser lentement en direction de Kherson, la grande ville du sud, occupée par Moscou depuis le mois de mars. Dans les villages libérés, la vie quotidienne reprend peu à peu son cours pour des habitants encore hantés par ces mois d’occupation.  Lire la suite Avec nos envoyés spéciaux à Vysokopillia, Anastasia Becchio et Boris Vichith,Devant sa maison, l’épave […]

todayoctobre 30, 2022

Post comments (0)

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


0%